19 septembre 2019

Comment mesurer le taux d’endettement en entreprise ?

Pour bien fonctionner et se développer, une entreprise a besoin de fond mais aussi de financement. Et en termes de financement, une société détient plusieurs éventualités, parmi ces possibilités il y a l’endettement. L’endettement permet à une entreprise de se financer. Cependant une entreprise ne peut pas s’endetter continuellement. La capacité d’une firme à s’endetter dépend de son taux d’endettement ce qu’on va justement découvrir.

Taux d’endettement : Un indicateur

dette-calculLe taux d’endettement se définit tout simplement comme le niveau de la dette d’une société par rapport à ses fonds propres. Ce taux est tout d’abord un indicateur de solvabilité de l’entreprise surtout lors des recherches de financement bancaire. Les banques et autres organismes de crédit sont très attentifs à ce sujet ; car en effet, ce taux d’endettement correspond aussi à la capacité de remboursement maximal de la société compte tenu de ses charges d’exploitation.

Taux d’endettement : les calculs

dette-tauxQuand on parle de taux d’endettent en général, les gens ont tendance à penser à un taux de 33% qui est le taux à ne pas dépasser pour obtenir un prêt quelconque. Ce taux n’est pas un taux universel mais seulement l’usage habituel de certain établissement de crédit. En effet, certain établissement financier considère qu’au-delà de ce taux, le risque d’incapacité de remboursement est trop élevé. Le taux d’endettement est obtenu par la formule suivante.
Taux d’endettement = (charge d’emprunt) × 100 ÷ (revenus nets). Même si la formule utilisée est le même, le taux d’endettement peut être différent d’une banque à l’autre.

Taux d’endettement : les détails

dette-detailsComme énoncé précédemment, un taux d’endettement varie d’un établissement à l’autre cela est dû aux détails de calcul. En effet, les règles de prise en compte des revenus et des charges varient d’une banque à l’autre. Les revenus considérés sont principalement les revenus fixes par exemple les salaires nets, les pensions alimentaires et autres pensions, les commissions pour les commerciaux, les chiffres d’affaire pour les entreprises mais aussi les différentes allocations comme celle de logement, familial. Les revenus exceptionnels sont exclus dans le calcul du taux d’endettement comme les primes exceptionnels etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench